Les Z'eaux :

Le temps que l'eau chaude arrive, faire couler son jet d'eau dans un seau propre → eau potable pour diverse utilisation.

L'eau sale des différents nettoyage de la maison (bassine, seau etc) → chasse d'eau

L'eau du lavage des fruits et légumes bio → plantes

L'eau de pluie avec cuve de gouttière → travaux extérieurs + potager

Retour d'expérience : cela n'a jamais gêné mon quotidien ni fait perdre mon temps de récupérer mes eaux quelles qu'elles soient.


Le savon:

Il est tout à fait possible de recycler les chutes de savon à l'infini. On parle ici des savons durs, en pain. Quand ils deviennent trop petits et friables, conservez ces petits morceaux de savon restants.

Quand il y en a suffisamment, il faut simplement les broyer grossièrement pour en faire des petits morceaux et de les faire fondre dans une casserole à feu doux en y ajoutant une toute petite quantité d'eau pour lier le tout (2 à 3 bouchons d'eau). Le temps de chauffe ne prend pas plus de 10 à 15 minutes environ selon la quantité. Quand la préparation est assez liquide, la faire couler dans des petits moules à pâtisserie (ou un grand moule à cake pour un grand savon à trancher) et laisser sécher 24h avant de démouler. La préparation durcit assez vite mais il faudra attendre 24h supplémentaires avant de pouvoir les manipuler, les ranger et s'en servir.

Il est tout à fait possible de créer des savons avec des chutes de chutes de...etc.

 



Les chutes de tissu:

Comme nos grands-mère, avec les chutes des vieux draps, serviettes et autres tissus, on peut tout à fait les utiliser pour remplacer l'éponge jaune et verte devenue traditionnelle pour la vaisselle (à compléter avec un grattoir.) Pour celles qui savent taquiner la machine à coudre, c'est le moment de réaliser des cotons, lingettes, essuie-tout lavables et bien évidemment des torchons de cuisine.